Barra&Barra S.r.l.

Reg. San Quirico, 673 - 12044 Centallo (Cuneo)
P.IVA, C.F. e Numero Iscrizione Registro delle Imprese 03197920048 

Tel / Fax +39 0171 211359

Copyright © Barra&Barra 2014 - Tutti i diritti riservati

Questions les plus fréquentes

 

1. Une maison à ossature bois coûte-t-elle plus cher qu’une maison traditionnelle? 

2. Une maison à ossature bois est-elle moins solide et sûre qu’une maison traditionnelle? Par exemple, résiste-t-elle moins bien lors d’un tremblement de terre?

3. Les maisons à ossature bois offrent-elles les mêmes possibilités au niveau de la structure, de l’architecture et/ou des installations ou au contraire obligent-elles à se limiter?

4. Une fois que le projet est  finalisé, combien de temps faut-il  pour réaliser la maison?

5. A quoi doit-on  les économies d’énergie que les maisons à ossature bois permettent de réaliser?

6. Existe-t-il des  aides pour la réalisation d’une construction écologique?

7. Le prix peut-il varier entre le stade du projet et la réalisation?

8. Étant donné que ces maisons ont une structure bois, sont-elles plus exposées au risque incendie?

9. Les murs extérieurs étant moins épais que ceux d’une construction traditionnelle, l’entretien d’une éco-maison à ossature bois est-il plus coûteux ? Faut-il un entretien particulier?

10. Est-il possible qu’avec le temps la structure pourrisse et se détériore?

11. Pourquoi prendre soin de choisir les bons matériaux?

12. Comment peut-on améliorer la transmittance thermique d’un mur (l 'U thermique)?

13. Qu’est-ce que l’inertie thermique?

14. Qu’en est-il de l’obtention d’un prêt et de la souscription à une assurance lorsqu’on opte pour une maison à ossature bois?

15. Est-ce que les maisons à ossature bois perdent de la valeur au fil des années?

16. Quelle est la différence entre une maison écologique et une éco-maison à ossature bois?

17. Existe-t-il des pays où l’éco-construction est largement diffusée?

18. Pourquoi devrait-on opter pour une maison à ossature bois plutôt que pour une maison traditionnelle?

19. Est-il possible d’avoir un seul et unique référent pour toutes les étapes allant du projet à la réalisation de la maison?


1. Une maison à ossature bois coûte-t-elle plus cher qu’une maison traditionnelle? 

Il est évidemment difficile de répondre par un simple “oui” ou “non”.  En effet, chaque projet  est différent et doit être étudié  au cas par cas en tenant compte de tous les aspects techniques, tels que la forme, la dimension de la maison, le nombre d’étages, les matériaux employés, la quantité,  la typologie et les dimensions des menuiseries extérieures, etc.

Il est vrai cependant que les matériaux utilisés dans l’éco-construction sont plus coûteux que ceux utilisés dans la construction traditionnelle et que les délais de construction, s’il s’agit d’éco-construction préfabriquée, sont largement inférieurs à ceux d’une maison traditionnelle étant donné qu’elle requiert beaucoup moins de main d’œuvre, dont le coût représente aujourd’hui un pourcentage important de la somme que l’on doit verser pour la construction d’une maison.

(Haut de page)

2. Une maison à ossature bois est-elle moins solide et sûre qu’une maison traditionnelle ? Par exemple, résiste-t-elle moins bien lors d’un tremblement de terre?

Non. La structure porteuse en bois des éco-maisons étant caractérisée  par une élasticité et une souplesse remarquables,  elle s’avère particulièrement adaptée et sûre dans le cas de tremblements de terre. En effet, elle amortit les mouvements sussultoires et ondulatoires typiques d’un séisme. D’autre part,  nos maisons respectent  évidemment toutes les normes antisismiques en vigueur.

La différence fondamentale entre le bois et le béton armé est que la rigidité de ce dernier lui permet de résister à l’effondrement mais avec des dommages qui peuvent être considérables; en revanche le bois plie et la structure ne s’écroule pas,  limitant ainsi de façon importante les conséquences sur la structure dans son ensemble.

(Haut de page)

3. Les maisons à ossature bois offrent-elles les mêmes possibilités au niveau de la structure, de l’architecture et/ou des installations ou au contraire obligent-elles à se limiter?

Il n’y a aucune limite d’un point de vue structurel ou architectural. On peut personnaliser une éco-maison comme toute maison traditionnelle.

(Haut de page)

4. Une fois que le projet est  finalisé, combien de temps faut-il  pour réaliser la maison?

La réalisation d’une éco-maison clés en main nécessite en moyenne 20 semaines.

(Haut de page)

5. A quoi doit-on  les économies d’énergie que les maisons à ossature bois permettent de réaliser?

Les économies d’énergie découlent en premier lieu des matériaux qui composent les murs de la maison. Ils ont des caractéristiques thermiques  reconnues, avec des valeurs de conductivité thermique très basses, qui, en hiver, empêchent la chaleur de s’échapper et, à l’opposé, en été,  permettent de maintenir la fraîcheur à l’intérieur de la maison, en empêchant la chaleur extérieure de rentrer dans la maison.

De plus, ces économies peuvent être augmentées en ayant recours à des technologies qui, en utilisant le soleil comme source d’énergie, produisent de l’énergie électrique : panneaux photovoltaïques ou de l’eau chaude : panneaux solaires.

(Haut de page)

6. Existe-t-il des  aides pour la construction d’une maison écologique?

Oui.

Il existe des aides de l'état à disposition des personnes souhaitant acquérir ou rénover une maison avec des équipements écologiques.

Le crédit d'impôt « développement durable » est un crédit qui offre un remboursement allant de 15 à 40% sur le prix des équipements écologiques pour l'habitat. Ces aides sont plafonnées à 8000 euros de dépenses pour une personne seule et le double pour un couple. Parmi ces équipements, on trouve les équipements de chauffage,  les systèmes d'énergie solaire,  les systèmes d'énergie fonctionnant au bois ainsi que les matériaux d'isolation écologiques. Tout un chacun peut bénéficier de ce crédit, même les personnes exemptes d'impôt (dans ce cas, le remboursement se fera par chèque).

La TVA à 5,5% est un dispositif qui date de 2006 et qui s'applique au coût de la main d'œuvre lors de l'installation d'équipements écologiques (panneaux solaires, éoliennes, chauffe-eau solaire, etc).

En complément des prêts et des aides de l'état, le conseil régional ou les communes proposent parfois des aides à l'achat ou à l'équipement d'un habitat écologique. Ainsi, par exemple, la région Rhône-Alpes a mis en place un « Plan Bois » et un « Plan solaire » et offre des subventions aux particuliers qui investissent dans le bois, dans le solaire thermique ou dans le solaire photovoltaïque. Pour ne pas passer à côté de ces subventions, se renseigner auprès de sa commune ou de son conseil régional.

Il existe des associations qui proposent également des aides financières à la construction, à l'achat ou à la rénovation d'un habitat écologique.

L'ANAH (Agence Nationale pour l'Amélioration de l'Habitat) attribue des aides financières et des primes pour les personnes désireuses de réhabiliter leur logement et d'y introduire des équipements écologiques.

On pourra également se renseigner auprès de l'ADEME et de l'ANIL. Ces agences mettent à disposition des informations sur les moyens de financer sa maison écologique et orientent les personnes intéressées vers des organismes.

Plus d'informations :

Le site de l'ADEME  www.ademe.fr

Le site de l'ANIL  www.anil.org

En ce qui concerne la Belgique, vous pouvez obtenir ces informations sur le site energie.wallonie.be

(Haut de page)

7. Le prix peut-il varier entre le stade du projet et la réalisation?

Non. Une fois que le contrat est signé, le prix de la maison ne change plus. D’autre part, les délais de construction étant très courts, on est sûrs que les prix des matériaux et que les coûts de main d’œuvre n’augmenteront pas.

(Haut de page)

8. Étant donné que ces maisons ont une structure bois, sont-elles plus exposées au risque incendie?

Non. Une des idées préconçues  les plus répandues veut que le bois soit moins adapté pour résister au feu en comparaison avec les matériaux de construction que l’on utilise traditionnellement dans nos pays tels que le béton armé et l’acier. Cet apriori peut induire en erreur lors du choix de la structure de sa maison.

En effet, de nombreuses études ont  mis en évidence les qualités du bois en matière de résistance au feu lors d’un incendie. Elles montrent que la chaleur met beaucoup plus de temps à consommer le bois qu’il ne lui en faut pour traverser ses concurrents directs, précédemment cités. Par ailleurs, étant donné que la carbonisation de la surface d’une structure en bois réduit de plus en plus le passage du feu vers l’intérieur, le bois ne s’effondre pas  de façon soudaine. C’est comme si les structures en bois s’auto-éteignaient, ralentissant la combustion de la section résistante. Ce fait est caractéristique du bois uniquement, on ne le retrouve pas pour les autres matériaux utilisés de façon classique dans la construction. En ce qui les concerne, la combustion augmente au fur et à mesure de  l’avancée de l’incendie,  présentant une progression exponentielle.

La conclusion est donc qu’en cas d’incendie une structure en bois résiste plus longtemps qu’une structure en béton armé ou en acier.

(Haut de page)

9. Les murs extérieurs étant moins épais que ceux d’une construction traditionnelle, l’entretien d’une éco-maison à ossature bois est-il plus coûteux ? Faut-il un entretien particulier?

Non. Les maisons à ossature bois ne nécessitent aucun entretien particulier et/ou supplémentaire par rapport à ce que réclame une maison traditionnelle.

(Haut de page)

10. Est-il possible qu’avec le temps la structure pourrisse et se détériore?

Non. Les structures en bois utilisées sont toutes traitées afin d’en améliorer leurs caractéristiques mécaniques ainsi que leur durabilité.  D’autre part, le bois bénéficie d’une amélioration de ses propriétés au fil du temps. Ceci grâce à un processus  de séchage permanent inhérent.

En outre, il faut savoir que les bois de conifères (ceux qui sont utilisés dans la construction des éco-maisons), étant des bois résineux, ils ne permettent pas aux larves de parasites, telles que des vers, de se développer.

(Haut de page)

11. Pourquoi prendre soin de choisir les bons matériaux?(Haut de page)

Le manteau extérieur qui sert d’isolant thermique peut être réalisé en polystyrène expansé. Beaucoup de sociétés ont recours à ce matériau  pour sa facilité d’application et son coût modéré. Cet isolant, produit dérivé du pétrole assure sa fonction  de façon satisfaisante en hiver grâce à la transmittance thermique réduite U  (mesure qui permet d’identifier la résistance offerte par le matériau au passage de la chaleur). Mais il s’avère être peu  efficace  pour l’isolation de la chaleur estivale.

 Un bon isolant contre la chaleur doit avoir en effet non seulement une valeur de U basse, mais aussi des valeurs de R.A. (réduction de l’amplitude)  et de S.F. (déphasage) élevées. La valeur de ces deux paramètres qui dépendent du comportement du matériau face à “l’emmagasinage” de la chaleur, influence de manière significative la capacité à éviter les phénomènes de surchauffe pendant la période estivale. Surtout si le déphasage est supérieur à 8-10 heures, l’onde thermique emmagasinée par les matériaux est libérée la nuit vers l’extérieur sans se diffuser à l’intérieur.

Pour ces raisons, nos manteaux ne sont pas réalisés en polystyrène mais en laine de roche à haute densité ou en fibre de bois.

 

(Haut de page)

 

12. Comment peut-on améliorer la transmittance thermique d’un mur (l'U thermique)?

L’amélioration des caractéristiques thermiques d’un mur peut-être obtenue facilement par l’utilisation de matériaux caractérisés par des valeurs de transmittance thermique basses, comme la laine de roche ou la fibre de bois, et par l’élimination des ponts thermiques, au niveau des menuiseries entre autre.

(Haut de page)

13. Qu’est-ce que l’inertie thermique?

L’inertie thermique détermine la capacité des matériaux à atténuer et retarder l’entrée  dans un lieu de l’onde thermique causée par le rayonnement solaire sur un bâtiment. Elle dépend de l’épaisseur du matériau, de sa capacité thermique et de sa conductivité qui en déterminent la capacité à servir d’accumulateur thermique.

Une inertie thermique élevée  en hiver permet de : 

  • Limiter les variations de température de l’air ambiant, favorisant ainsi un meilleur rendement du chauffage (régime plus régulier, moindre utilisation de la puissance maximale de l’installation);
  • Améliorer l’utilisation des apports solaires gratuits;
  • Augmenter les économies d’énergie ;
  • Diminuer la transmittance thermique (U) du bâtiment.

 (Haut de page)

14. Qu’en est-il de l’obtention d’un prêt et de la souscription à une assurance lorsqu’on opte pour une maison à ossature bois?

On peut obtenir un prêt et souscrire une assurance pour une maison à ossature bois comme pour une maison traditionnelle.

(Haut de page)

15. Est-ce que les maisons à ossature bois perdent de la valeur au fil des années?

Non. Aujourd’hui les lois du marché valorisent enfin les maisons à basse consommation par rapport aux maisons réalisées avec des matériaux traditionnels. A l’avenir, les normes concernant la consommation d’énergie devenant de plus en plus drastiques, il est clair que les maisons à ossature bois ayant pour caractéristique des consommations nettement inférieures,  pourront obtenir des évaluations encore meilleures par rapport aux bâtiments de classe énergétique plus basse.

(Haut de page)

16. Quelle est la différence entre une maison écologique et une éco-maison à ossature bois?

La différence entre ces deux types de maison réside dans le fait que la première se caractérise par une structure réalisée avec des matériaux non nocifs, écologiques, tandis que la seconde  est une maison construite de façon à limiter considérablement les consommations d’énergie en ayant recours à des matériaux naturels offrant des caractéristiques thermiques reconnues comme la laine de roche ou la fibre de bois.

(Haut de page)

17. Existe-t-il des pays où l’éco-construction est largement diffusée?

Dans le domaine de l’éco-construction la France, comme l’Italie sont particulièrement en retard par rapport aux pays scandinaves, à l’Allemagne, à l’Autriche, au Danemark, aux Etats Unis, au Canada et à beaucoup d’autres. Mais les choses sont en train d’évoluer.

 (Haut de page)

18. Pourquoi devrait-on opter pour une maison à ossature bois plutôt que pour une maison traditionnelle?

Les avantages d’une maison à ossature bois qui motivent le recours à ce type de construction plutôt qu’à un autre sont multiples :

  • Protection optimale;
  • Longue durée de vie;
  • Stabilité de la valeur financière dans le temps;
  • Matériaux utilisés de très grande qualité;
  • Isolation thermique optimale et par conséquent fortes économies d’énergie;
  • Utilisation de matériaux écologiques;
  • Faible impact sur l’environnement;
  • Faibles émissions de gaz polluants;
  • Surface habitable supérieure aux maisons traditionnelles;
  • Excellente isolation acoustique;
  • Confort d’habitation majeur;
  • Possibilité de personnaliser complètement sa maison;
  • Utilisation de technologies innovantes;
  • Délais de construction courts et précis.

(Haut de page)

19. Est-il possible d’avoir un seul et unique référent pour toutes les étapes allant du projet à la réalisation de la maison?

La société Barra&Barra offre à son client la possibilité d’être son seul référent que ce soit pour la phase du projet que pour la phase de construction et de montage de la maison, mettant à son entière disposition son équipe de professionnels. Ainsi notre client pourra toujours s’adresser à nous pour tout renseignement ou requête.

(Haut de page)

Utilizziamo i cookies per garantire la funzionalità del sito e per tenere conto delle vostre scelte di navigazione in modo da offrirvi la migliore esperienza sul nostro sito. Inoltre ci riserviamo di utilizzare cookies di parti terze. Per saperne di più consulta la nostra Cookie Policy. Continuando a navigare sul sito, l'utente accetta di utilizzare i cookies.
OK